Nouvelles

 Nouvelles 

  • Projet de loi no 141 – Loi visant principalement à améliorer l’encadrement du secteur financier, la protection des dépôts d’argent et le régime de fonctionnement des institutions financière.

    Par le passé et à plusieurs reprises, l’Ordre a régulièrement émis ses recommandations à ce sujet. Ce projet de loi interpelle l’Ordre à plusieurs niveaux, notamment en ce qui concerne la gestion du Fonds d’assurance de la responsabilité professionnelle de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec, le rôle d’un conseil d’administration au sein d’un ordre professionnel et le courtage immobilier. Compte tenu de l’ampleur et des impacts potentiels de ce projet de loi, il va de soi que nous interviendrons après avoir pris minutieusement connaissance de l’ensemble du projet de loi. Consultez le projet de loi 141.

 

  • Le Congrès 2017 approche à grands pas : restez informés en consultant la section « Événement » de notre site !

 

  • L’OEAQ souscrit au projet de vérification des 960 baux signés par la Société immobilière du Québec

    Suite à l’annonce du ministre des Finances Carlos Leitao, l’OEAQ souscrit au projet de vérification des 960 baux signés par la Société immobilière du Québec, confiant dans la qualité des services professionnels rendus par ses membres. C’est avec intérêt que nous suivrons attentivement et activement le déroulement du mandat. À cet effet, nous tenons à souligner l’importance que cet exercice soit réalisé par des évaluateurs agréés, experts en la matière. Rappelons que l’Ordre des évaluateurs agréés regroupe plus de 1 000 membres dont près de 20 % exercent en gestion immobilière. À cet effet, n’hésitez pas à consulter le « Profil de compétences des gestionnaires immobiliers » : https://oeaq.qc.ca/…/…/03/Profil-de-competences-gest-immo.pdf.

    Pour lire l’article: http://plus.lapresse.ca/screens/d2fe8303-3a50-4ebc-a1fe-c820588c6a38%7C_0.html.

 

  • L’OEAQ est fier de s’inscrire comme expert indépendant en matière d’immobilier et de réglementation au Québec

    M. Richard Lahaye, a collaboré au reportage « Les « Baux » cadeaux » dans le cadre de l’émission de télévision « Enquête » à Radio-Canada. Le reportage faisait la lumière sur l’une des plus importantes fraudes dans une société d’État au Québec et impliquant des collecteurs de fonds du Parti libéral et l’ex-pdg de la Société immobilière du Québec. Pour visionner l’entrevue.

 

  • Surévaluation du marché immobilier : l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec s’inquiète de préjudices potentiels pour les acheteurs et emprunteurs                                

    En réaction à la publication du récent rapport de la SCHL, l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec manifeste une fois de plus son inquiétude quant aux signes élevés de conditions problématiques détectés et liés à la surévaluation des prix. Néanmoins, l’Ordre souligne qu’il n’est pas entièrement surpris du constat dressé par la SCHL dans le rapport trimestriel d’octobre 2016. (Consulter le communiqué).

 

  • Nouvelles normes de pratique professionnelle de l’OEAQ relatives à l’établissement de la valeur aux fins d’assurance

    En vigueur depuis le 4 juillet 2016

    Suite aux questionnements de plusieurs évaluateurs agréés et d’intervenants du milieu de l’assurance, soumis en 2014, l’Ordre a été appelé à revoir les normes actuelles de pratique professionnelle concernant l’évaluation aux fins d’assurance. Il a été indiqué qu’elles n’étaient pas suffisamment précises  pour orienter le travail de l’évaluateur agréé qui procède à l’acte d’évaluation aux fins d’assurance. (Texte complet de l’Avis)

    Tableau comparatif NPP – valeur aux fins d’assurance

     

  • L’OEAQ appuie le projet de loi no 98 et suggère des modifications aux propositions en matière d’admission

    Dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi no 98 « Loi modifiant diverses lois concernant principalement l’admission aux professions et la gouvernance du système professionnel », l’Ordre a salué la volonté de réforme du législateur quant à la gouvernance des ordres professionnels. Ce projet de loi représente un réel progrès et l’Ordre se positionne en accord avec la majorité des propositions qui y sont contenues. Néanmoins, certaines propositions concernant inquiètent l’Ordre qui craint que l’on impose des mesures généralisées à tous les ordres professionnels en réaction à quelques événements davantage médiatisés que documentés. (Consulter le mémoire de l’OEAQ.)