Communiqués et positions de l’Ordre

Communiqués

 

Positions de l’Ordre

  • Vers un système foncier performant ! (25 octobre 2017)
  • Réaction de l’OEAQ au fait que Moody’s abaisse la cote des banques canadiennes: Dans ce contexte hypothécaire plus difficile, l’OEAQ rappelle que le rapport d’évaluation joue un rôle primordial et déterminant pour établir la valeur marchande d’un bien immobilier. Il est un outil indispensable pour assurer la protection des investisseurs, éviter le surendettement des consommateurs et réduire le risque d’une augmentation démesurée des valeurs des propriétés. Rappelons, qu’inquiète de la croissance de l’endettement des consommateurs et de la hausse des prix des logements, l’agence de notation Moody’s Investors Service annonçait hier la baisse de la note des six grandes banques canadiennes. Dans son communiqué, Moody’s soulignait que malgré les mesures prises par le gouvernement fédéral, les prix des logements et les niveaux d’endettement des consommateurs restaient à des niveaux historiquement élevés. (12 mai 2017)

  • Réaction de l’OEAQ à certaines information sur la Loi sur le courtage immobilier: L’Ordre se désole de cette situation et désire rappeler que lors d’une transaction immobilière, l’évaluateur agréé est le seul intervenant impartial qui n’a pas d’intérêt dans la transaction. Son rapport d’évaluation demeure un outil précieux qui conclut à une valeur marchande de la propriété pour rassurer le futur propriétaire et lui éviter de mauvaises surprises après achat. (7 mai 2017)
  • Réaction de l’OEAQ au scandale de la SQI et de la vérification des baux : suite à l’annonce du ministre des Finances Carlos Leitao, l’OEAQ souscrit au projet de vérification des 960 baux signés par la Société immobilière du Québec, confiant dans la qualité des services professionnels rendus par ses membres. C’est avec intérêt que nous suivrons attentivement et activement le déroulement du mandat. À cet effet, nous tenons à souligner l’importance que cet exercice soit réalisé par des évaluateurs agréés, experts en la matière. Rappelons que l’Ordre des évaluateurs agréés regroupe plus de 1 000 membres dont près de 20 % exercent en gestion immobilière. À cet effet, n’hésitez pas à consulter le « Profil de compétences des gestionnaires immobiliers » : https://oeaq.qc.ca/…/…/03/Profil-de-competences-gest-immo.pdf. (16 novembre 2016)