Obtention du titre

 

Pour obtenir le titre d’évaluateur agréé il faut…

Les diplômes qui donnent ouverture au permis délivré par l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec sont les suivants :

1. Baccalauréat en administration des affaires (par cumul de certificats incluant le certificat en immobilier de l’Université du Québec à Montréal).

2. Baccalauréat en administration des affaires (concentration Gestion urbaine et immobilière) de l’Université Laval. Ce peut aussi être le baccalauréat en administration des affaires et le certificat en gestion urbaine et immobilière.

 3. Le Conseil d’administration de l’OEAQ a résolu que les candidats qui ont un baccalauréat en administration et un certificat en évaluation et en gestion immobilière de l’Université du Québec en Outaouais obtiendront automatiquement une équivalence de formation.

 

Pour les personnes ayant un diplôme provenant de l’étranger

La première étape pour une personne ayant un diplôme provenant de l’étranger est de faire évaluer la formation par le Ministère des relations avec les citoyens et les communautés culturelles. Il vous est possible, semble-t-il, de faire cette démarche à partir de votre pays : http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/formulaires/formulaire-titre/evaluation-etude/index.html

Par la suite, vous devrez présenter une demande d’équivalence de formation auprès de l’Ordre.  Consultez notre aide-mémoire des documents à présenter pour faire votre demande.  Selon la réponse qui vous sera transmise, vous pourriez avoir des cours à suivre, un stage à faire, ainsi qu’un examen à réussir.

Le Québec et la France ont signé un Arrangement de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles. Si vous répondez aux critères indiqués dans ce document, vous pourriez faire une demande pour qu’on étudie votre dossier sur cette base.

Le stage est une période d’apprentissage qui permet au stagiaire d’intégrer tous les aspects de l’évaluation en mettant en pratique ses connaissances théoriques et en développant les compétences inhérentes à l’exercice de la profession.

Pendant son stage, le stagiaire doit notamment être initié à la cueillette de données, l’inspection des bâtiments, l’étude de la valeur des terrains, l’utilisation des trois méthodes d’évaluation et la réconciliation.

Le stage est d’une durée totale de 48 semaines. Il s’effectue sous la supervision d’un maître de stage en une ou plusieurs périodes d’au moins quatre semaines de 35 heures de travail chacune. Le stage débute à la date inscrite au certificat de stagiaire. Le stagiaire qui change de maître de stage doit en aviser l’Ordre par écrit. 

L’évaluateur agréé qui désire agir comme maître de stage doit transmettre à l’Ordre la Demande d’autorisation dûment remplie. Il (elle) doit de plus satisfaire aux conditions suivantes:

  • il (elle) exerce la profession dans un milieu permettant au stagiaire d’intégrer tous les aspects de l’évaluation;

  • il (elle) est inscrit(e) au Tableau de l’Ordre depuis les trois dernières années;

  • il (elle) ne s’est pas vu imposer un stage de perfectionnement conformément au Règlement sur les stages de perfectionnement de l’OEAQ dans les cinq ans précédant la date du début du stage;

  • il (elle) n’a fait objet d’aucune sanction disciplinaire dans les cinq ans précédant la date de la demande;

  • il (elle) a acquitté tout droit, frais  ou cotisation à l’Ordre;

  • il (elle) agit pour moins de quatre stagiaires à la fois.

Un candidat bénéficie d’un délai  de cinq ans à compter de la date où il obtient un certificat de stagiaire pour satisfaire aux exigences ci-dessus mentionnées.  Vous obtiendrez plus d‘informations à ce sujet dans le Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec.

Il faut également comprendre que le candidat qui a satisfait à ces conditions et a obtenu le permis d’évaluateur agréé délivré par l’Ordre, devra aussi être inscrit au tableau de l’Ordre pour pouvoir utiliser le titre d’évaluateur agréé.